Téléassistance et services pour personnes âgées

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Jardinage écolo pour personne âgée

Jardinage écologique : lancez-vous !


Le jardinage est une profonde source de bien-être, alors pourquoi ne pas profiter des beaux jours pour se lancer le défi de rendre son jardin plus écolo ? Voici nos conseils pour vous lancer pas à pas dans le jardinage écologique.

Plantez les graines d’un avenir plus serein

Bénéficiez de nos services en mobilité grâce à notre solution Liberté. Téléassistance, montre connectée, téléphone, même au fond de votre jardin, vous ne serez plus jamais seul(e). Vous pourrez, désherber, planter, cueillir…. En toute sérénité. Une mauvaise chute ? Votre bouton SOS associé à votre montre, à votre smartphone ou à votre pendentif vous permet d’appeler les secours. Cultivez les bons réflexes et faites fleurir vos envies avec ENSEMBLE BIEN VIEILLIR.

Je découvre

Les outils du jardin écologique : l’inventaire

L’étape indispensable avant de mettre votre premier coup de pelle est de vérifier l’ensemble de votre matériel. On ne peut pas être un bon jardinier sans les bons outils : bêche, râteau, binette, sécateur, griffe de jardin, transplantoir, brouette, arrosoir…

Assurez-vous que l’ensemble de vos outils sont en état de marche. Si ce n’est pas le cas, prenez le réflexe de les réparer : l’écologie commence avec des pratiques plus durables et responsables. Si malgré tout vous devez acheter du matériel, préférez des outils de qualité, robustes qui vous dureront longtemps. On privilégie par exemple les outils en fer forgé dont la durée de vie dépasse la plupart des autres matériaux.

Faire place nette : le nettoyage du jardin

De même que pour votre intérieur, procédez à un grand nettoyage de votre jardin pour y voir plus clair. Rendre votre jardin plus beau et écolo ça commence par le débarrasser de la végétation morte, des branches cassées, des mauvaises herbes ou des mousses qui auraient pu envahir certains espaces. Bref : nettoyez tout ce qui n’est pas à sa place.

Pour vous venir en aide, un désherbant naturel pourrait vous permettre d’économiser beaucoup d’efforts. Voici comment fabriquer le vôtre : mélangez dans 5L d’eau, 1kg de sel iodé et 200 ml de vinaigre blanc, pulvérisez et hop ! Adieu les mauvaises herbes récalcitrantes. Le plus beau dans tout ça, votre désherbant naturel fait-maison est complètement écologique.

Améliorer le sol du jardin

Pour obtenir de belles plantes, de beaux légumes, de belles fleurs et favoriser la pousse de l’ensemble de vos végétaux, il est indispensable de nourrir et fertiliser votre sol. Voici deux méthodes 100% écologiques pour le jardin.

  • L’engrais vert, ces plantes qui nourrissent le sol

“Les engrais verts” sont des plantes qui protègent et enrichissent votre sol en toute saison et c’est totalement écologique. Leur capacité à « habiller » rapidement le sol lui apporte une protection contre les effets néfastes du soleil et des intempéries. Cette couverture végétale permet de faire remonter des éléments fertilisants que les racines vont puiser en profondeur, elle stimule également la vie microbienne et améliore la structure du sol.

Selon la période de l’année à laquelle vous souhaitez les planter, vous aurez le choix parmi une variété d’espèces végétales pour améliorer votre sol : trèfle, moutarde, esparcette, lupin, seigle, fenugrec ou encore cameline.

Avec l’arrivée du printemps, ces plantes font de jolies fleurs qui attirent les insectes pollinisateurs et donnent à votre jardin un joli style champêtre. Il sera alors temps de les broyer à l’aide d’une tondeuse et d’enfouir les résidus dans votre sol pour que leur décomposition le nourrisse. Se procurer les graines de ces engrais verts est très simple, on les trouve sous forme de sachets de graines dans toutes les jardineries et même dans certaines grandes surfaces.

  • Le compost : un précieux engrais non polluant

Produire son propre compost est l’un des gestes à impact de l’éco-jardinier, il permet de réduire votre production de déchets tout en apportant un engrais naturel de grande qualité à votre jardin. Pour engager cette démarche, commencez par construire ou acheter un silo à compost, vous y placerez vos déchets de cuisine et tous les déchets biodégradables.

Et si vous n’avez pas assez de place pour installer un compost, on trouve dans le commerce différents engrais très efficaces et complètement naturels à base de guano, sang séché ou corne broyée.

Arranger et optimiser son jardin

Il existe de nombreuses façons d’optimiser son jardin grâce à de simples matériaux de récupération, en réduisant ses besoins en eau, en le décorant ou en le protégeant.

  • Vous pouvez essayer de récupérer des pétales ou paillettes d’ardoises pour recouvrir le sol et réduire son évaporation. Un paillage végétal fera également très bien l’affaire, vous pouvez le fabriquer vous-même avec vos tontes de pelouse (si elle n’a pas été traitée chimiquement) ou utiliser de la paille, des coques de cacao ou de l’écorce de pin.
  • Une alternative pour protéger votre sol et de lui appliquer un feutre géotextile. Celui-ci maintiendra votre sol humide et empêchera la pousse des mauvaises herbes.
  • La création d’un petit muret en pierre permet d’embellir le jardin, pour cela vous pouvez récupérer des pierres dans la nature ou lors de la construction de maisons.
  • Si vous souhaitez apporter un aspect plus naturel à votre terrasse, vous pouvez la daller en bois. Il faudra alors privilégier des bois à haute durabilité comme le chêne ou le châtaignier, de préférence écologiques et thermo-traités. Pour rester dans une démarche écologique, on évitera d’utiliser des bois exotiques.

L’eau d’arrosage, un aspect crucial du jardin écolo

Un jardin nécessite souvent beaucoup d’eau et alors que cette ressource se raréfie, il est important que votre jardin écolo soit le plus autosuffisant possible. Pour cela il existe des techniques qui permettent d’économiser l’eau sans pour autant assoiffer vos plantes.

  • Utiliser leau de pluie

L’eau de pluie est l’eau la plus adaptée à vos plantes. Suivant la surface à arroser et votre zone d’habitation, vous n’avez pas besoin d’une grosse installation, un simple tonneau vous permettra de recueillir suffisamment d’eau. Pensez simplement à le recouvrir d’un grillage fin pour éviter que des débris ne tombent dedans. Il ne vous reste plus qu’à le relier à votre gouttière pour récupérer l’eau.

  • Conserver votre sol humide

En protégeant votre sol des rayons du soleil, vous limitez l’évaporation et le besoin en eau de vos plantes. Un paillis végétal ou minéral permet de maintenir votre sol humide plus longtemps et de réduire les arrosages, en particulier l’été. Comme nous l’avons vu ci-dessus, il existe différents matériaux pour limiter les besoins en eau de vos plantes. Certains peuvent même apporter un bel effet esthétique au jardin.

  • Optimiser vos arrosages

Très simple à installer et programmable, un système de goutte-à-goutte est sans doute le meilleur moyen de réduire la consommation en eau de votre jardin. Il permet d’apporter un apport constant et régulé et d’optimiser la quantité d’eau absorbée par la plante. En plus, ce système garantit un excellent arrosage.

Nos clients témoignent :

« Avec ma femme nous avons la solution liberté. On a choisi un smartphone pour elle et un téléphone à clapet pour moi. Elle surfe sur internet et envoie des photos à nos petits-enfants et moi jai juste besoin dappeler nos proches ! Cette solution est vraiment idéale car on peut aller et venir en toute sécurité et solliciter si besoin, notre assistant personnel à tout moment ! » Bernard, 80 ans

Afficher les autres articles

Solution Liberté Illimitée, l’assistance sans limite pour personne âgée

Toujours là pour prendre soin de vous !

  • Téléassistance 7j/7 - 24h/24
  • Appels, SMS/MMS illimités
  • 60 Go de data
  • 1 téléphone DORO au choix à partir de 1 euro (mobile standard ou smartphone)
Je découvre